• Loisirs

    Loisirs

    Des activités sportives et culturelles : visites, randonnée, observations, sports de pleine nature.
  • Nature

    Nature

    Une faune et une flore exceptionnelle dans le plus vaste espace protégé d'Europe : le Parc national des Cévennes
  • Randonnée

    Randonnée

    Découvrez nos itinéraires de randonnées entre Causses et Gorges avec nos fichiers GPX
  • Gastronomie

    Gastronomie

    Autour du fromage de Roquefort ou du Pélardon des Cévennes, dégustez le vin des Gorges du Tarn ou l'eau minérale de Quézac
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Gîtes 3*** pour 4 pers dispo dès la fin du confinement.... Réservation - Tarifs

 

  • All
  • Gastronomie
  • Loisirs
  • Nature
  • Paysages
  • Rando
  • Sports
  • Visites
  • Defaut
  • Titre
  • Date
  • Aléatoire
  • Le plus vaste des Causses et le plus désert aussi, pour la rando, l'observation et les panoramas grandioses
    Voir plus
    • Nature
    • Visites
  • La richesse et la biodiversité incroyable s'épanouit au coeur du vaste espace protégé du Parc national des Cévennes
    Voir plus
    • Nature
    • Visites
  • Au pays du Roquefort et du Pélardon, les chefs mélangent les saveurs : agneau, truite, châtaigne, truffes...
    Voir plus
    • Gastronomie
    • Nature
  • Causses, Gorges, Cévennes : 3 paysages qui révèlent le temps géologique qui se décompte en millénaires
    Voir plus
    • Nature
    • Paysages
  • Chez nous 2 grands canyons à découvrir : les Gorges du Tarn 53 km et la Jonte 20 km
    Voir plus
    • Paysages
    • Visites
  • Peuplé depuis de millénaires, les menhirs et dolmens sont nombreux. Aujourd'hui les légendes sont encore vivaces
    Voir plus
    • Loisirs
    • Visites
voir plus tappez SHIFT pour tout voir voir tout

Les Hameaux des Gorges du Tarn

Au fil des Gorges du Tarn, au détour d’un cirque ou d’un rocher vous découvrirez les hameaux typiques des Gorges du Tarn. Souvent présents sur les cartes postales, ils sont remarquables par leur architecture et par l’état de conservation des sites. Situés principalement sur la rive gauche du Tarn et blôtis contre les falaises du Causse Méjean, ces villages restent en bordure de la rivière avec parfois un château sur le promontoire du hameau (Castelbouc et Hauterives).

Castelbouc :

castelboucSitué en amont de Sainte Enimie et de Prades, le village se découvre depuis un promontoire situé en bord de route sur la rive droite. Les vestiges d’un château, détruit au XVI°s., dominent un véritable village troglodytique avec sa chapelle, ses ruelles pavées de galets du Tarn et ses maisons perchées au-dessus de la rivière et d’une important résurgence. Le village est accessible en voiture grâce à un pont submersible.
Ce lieu doit sa renommée à une curieuse légende : à l’époque des croisades, Raymond de Castelbouc resta seul dans son Castel et, à force de tendres attentions envers les dames ésseulées du village, finit par rendre l’âme. Depuis, à la nuit venue, on peut encore apercevoir, sur un piton rocheux, les ruines du château féodal qui dominent les maisons adossées à la roche. Il plane au-dessus du château un grave et viril bouc ailé.
Galerie photo de Castelbouc ici.

Saint Chély du Tarn :

Saint chely tarnEn aval de Sainte Enimie ce village est accessible par un magnifique pont à une seule arche qui domine les cascades d’une belle résurgence du Tarn. L’église du XI°, le cimetière, l’ancienne mairie et école attestent du passé florissant de ce village qui était le point de passage de la rivière d’une draille descendant du causse Méjean. Sur la place découvrez un magnifique four à pain, et blotti contre la falaise la chapelle troglodyte de Cénaret qui masque une rivière souterraine et un petit lac sous voûte. La résurgence qui traverse le village alimentait un moulin.

Une aire de pique-nique et une plage vous proposent un magnifique lieu de baignade sous les cascades.
Un belvédère a été aménagé pour découvrir le méandre de St Chély et le Cirque de Pougnadoires sur la route du Causse Méjean. Arrêt photo indispensable.
Galerie photo de Saint Chély du Tarn ici.




Afficher Saint Chély Street View sur une carte plus grande


Pougnadoires :

pougnadoiresA quelques distances de Saint Chély, à la sortie du tunnel éponyme, vous découvrirez le Cirque de Pougnadoires. Un ancien moulin, dont la chaussée fut détruite par la crue de 1900, se trouve en amont du village. Pougnadoires, village aux maisons troglodytes, est situé entre la route des Gorges et les falaises du Causse de Sauveterre. L’ancienne école a gardé la cloche en façade et abrite un Gîte de France, l’habitat est collé au rocher, une maison à la sortie du hameau, la baume Saint Germain plus visible de l’autre rive, est même bâtie sur une voûte épousant la falaise. Un chemin escalade le premier banc de falaises pour parcourir le cirque et rejoindre le point de vue de Cabrunas. Il permet de découvrir les anciennes terrasses et la petite baume aménagée autrefois en moulin à bras pour l’huile de noix.
Galerie photo de Pougnadoires ici.




Afficher Pougnadoires Street View sur une carte plus grande

Hauterives :


Hauterives gorges tarnSitué sur la rive gauche, le village n’est accessible qu’en barque ou par le sentier depuis La Malène ou St Chély. Une benne par câble permet d’acheminer les matériaux de ce village en pleine restauration. Ici arrêt photo obligatoire. N’hésitez pas la traversée, parcourir les ruelles et visiter l’expo retraçant la vie du hameau justifie l’effort. Un ancien moulin emporté par la crue de 1900 et les restes de sa chaussée sont visibles sur le bas du village. Le village est dominé par un ensemble de maisons de maître et par les ruines d’un château du XI°.
Dans le cadre d'un projet d'aménagement du hameau, emmené par l’Association pour la sauvegarde de Hauterives, un certain nombre de propriétaires ont entrepris de rénover les toitures des bâtiments. Le projet présenté ici témoigne de l'intervention sur la toiture en lauzes calcaire d'une bâtisse du 18ème siècle.
L’Association a entrepris depuis 1996 de restaurer de nombreuses toitures du village, dont certaines sont déjà complètement ruinées.
Cette habitation rurale date de 1729. Elle se compose de quatre petits bâtiments surplombant le Tarn (habitation familiale, four à pain et appentis). L'ensemble est construit en pierres sèches. Tous les édifices sont couverts en lauzes calcaires. C'est une construction remarquable, typique des Gorges du Tarn.
Ces couvertures de lauzes à restaurer sont extrêmement fragiles : sensibles aux gel, poreuses, très lourdes, elles risquent d'entraîner l'effondrement des voûtes. Sur certaines parties la toiture d'origine a été remplacée par de la tôle.
Les travaux pour le maintien de ce patrimoine bâti remarquable sont coûteux et supportés par les seuls propriétaires. C'est pourquoi, les efforts des habitants de ce très beau village médiéval sont encouragés par le soutien de la Fondation du Patrimoine, qui a attribué son label, accompagné d'une subvention.
Galerie photo d'Hauterives ici.





Afficher Hauterives Street View sur une carte plus grande

La Croze :

la crozeAu cœur des Détroits, ce village est peut être la carte postale la plus célèbre des gorges. Cet ensemble de maisons est blotti dans un écrin de verdure dominé par la célèbre Dame à l’ombrelle. Accessible uniquement en barque ou par câble, cet endroit est privé. Toutefois il se visite une fois l’an, lors des journées du patrimoine (voir galerie photo ci-dessous). Les toitures de lauzes ont été restaurées récemment ce qui explique la patine différente de la pierre. Quasi invisible depuis la rivière le hameau se découvre depuis la route sur l'autre rive.
Des écrits rapportent qu’au XIIIème siècle, la Croze figurait parmi les possessions de l’Abbaye St Victor de Marseille. C’est peut-être l’origine de son nom qui signifierait la Croix.

Plus tard, la Croze fut rattachée au fief du duc d’Arpajon, Seigneur de Sévérac-le-Château. Murs et voûtes en pierre supportent les toitures en lauze de calcaire, sans charpente. Parmi les maisons actuelles, deux sont datées de 1655 et 1670. Ces dates rapprochées ainsi que quelques détails architecturaux donnent une indication sur la prospérité de la Croze à cette époque. C’est aussi dans ce lieu grandiose, au sein d’une famille paysanne lozérienne que se forma le caractère du jeune Vernet qui deviendra Général d’Empire.

En 1931 André Monestier et son épouse foulèrent pour la première fois la terre de la Croze. Seule une famille de 9 enfants y vivait encore : La famille Gal habitait une maison au milieu du hameau et sa présence fidèle assura le trait d’union entre le passé et les nouveaux habitants. Les autres maisons étaient abandonnées, certaines depuis plus de 60 ans. Pour les Monestier, descendants d’une famille enracinée depuis des siècles à St Rome de Dolan, à Rosas et à Laval du Tarn, la séduction fut immédiate.
Les nouveaux habitants ont su prolonger l’œuvre des générations précédentes et au fil du temps et selon l’évolution des techniques et des nécessités, ils aménagèrent la Croze sans rupture, sans bouleversement, dans une sage prolongation du travail des anciens.
La Croze a ainsi été sauvée de la ruine. Par d’habiles créations d’ouvertures et par la démolition de quelques murs et voûtes abîmés, elle a pris un caractère particulièrement riant, unique et unanimement apprécié par des photographes. C’est en quelque sorte le joyau des Gorges du Tarn.
Aujourd’hui ce sont 4 générations de descendants qui essaient de préserver ce patrimoine unique, dans la lignée des bâtisseurs de la Croze.

Galerie photo de La Croze ici.

La Sablière :

la sabliereEn aval des Vignes, rive gauche, ce hameau est construit sur un promontoire rocheux surplombant la rivière. Les maisons typiques forment un ensemble architectural remarquable sous le rocher du Cinglegros qui domine la rivière de 398 mètres. Lieu privilégié car il dispose d’une fontaine jaillissant du causse Méjean. Accessible par câble ou en barque, arrêt photo depuis la route.

Au dessus du village, les falaises cachant de nombreux joyaux. Le rocher du Cinglegros constitue un belvédère et nid d’aigle accessible par des échelles et un chemin depuis le Rozier. La Baousse del Biel, cachée dans les parages, est une arche de pierre de 75 mètres de haut sur 25 mètres de large. La hauteur sous sa voûte atteint 27 mètres et fut sculptée par les eaux au début du creusement du canyon. Peu avant le Pas de l’Arc est un portail sous roche en forme d’ogive, haut de 10 mètres et large de 6, qui surplombe le Tarn de 400 mètres. Citons E-A Martel : « elle fait déboucher subitement dans une enceinte plus que cyclopéenne… Des tours, hautes de 50 mètres, des courtines crénelées, des corniches en chemin de ronde…

Saint Marcellin et Eyglazines :

Habitat troglodytes pour ces villages avec une architecture épousant les falaises du causse de Sauveterre. Blottis bien au-dessus du Tarn, ils sont accessibles depuis la route après 30 minutes d’ascension sur différents sentiers ou, depuis Liaucous à flanc de montagne avec un parcours un peu plus long. En cours de restauration, la chapelle de Saint Marcellin est un lieu de pèlerinage toujours en cours en juin.

Galerie photo de La Sablière ici.



Afficher Les hameaux des Gorges du Tarn sur une carte plus grande

Un gîte dans les Gorges du Tarn disponible cet été ?

Vous pouvez encore réserver votre location de vacances en juillet ou août 2019 en Lozère.
Les gites des Gorges du Tarn à Pougnadoires proposent encore des possibilités de séjour à la semaine cet été et jusqu'à fin septembre.
Isabelle et Thierry accueillent 4 personnes avec un confort clasé 3 étoiles (***) au bord de la rivière.
Vous disposerez d'un jardin au bord de la rivière, de terrasses avec vue panoramique sur les falaises des Causses et la rivière Tarn, dans un hameau tranquille.
Grâce au wifi gratuit vous pourrez continuer vos stories sur Instagram :-)
Rendez-vous pour découvrir les dernières dispos des gites ici.

Traduction

frnlendeites

Taquiner
la truite fario


Le niveau des eaux, le calme sur la rivière et le retour du beau temps, tout donne envie de sortir les cannes

Une journée dans les Gorges du Tarn

Si vous ne deviez passer qu’une journée dans les Gorges du Tarn quel pourrait être le programme de votre périple ?
Si vous aimez les paysages et que vous n’avez pas trop envie de faire du sport, vous pourriez commencer par aller admirer les Détroits et les falaises des Gorges du Tarn à partir du Point Sublime sur le Causse de Sauveterrre. En suivant une petite halte au village de Saint Georges de Lévejac pour admirer les bâtisses caussenardes en pierre pour goûter les confitures ou prendre un café chez Malaval.
A midi gagnez le village de La Malène pour vous restaurer dans l’un des restaurants du village comme le Manoir de Montesquiou.
Pour digérer, l’après-midi, renouez avec la tradition des Bateliers pour une descente en barque et une visite des Détroits des Gorges du Tarn au fil de l’eau.

Si vous aimez les vieilles pierres et la randonnée pédestre, commencez donc la journée à Sainte Enimie, village médiéval typique. Partez à pied du village vers les balcons du Causse de Sauveterre et les panorama sur les versants des Gorges du Tarn jusqu’à la Ferme des Boissets. Ce magnifique ensemble de bâtiments d’architecture caussenarde est représentatif de l’agropastoralisme inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco : la civilisation du mouton sur les Causses de Lozère.
La balade se poursuit par une descente sur le village que vous visiterez depuis le château vis les calades bordées de maisons à colombage. Il ne vous restera plus qu’à choisir une bonne table pour goûter les écrevisses ou la truite fario du Tarn ou bien l’agneau des Causses.

Si vous êtes sports et nature vous pourrez commencer la journée au Rozier et aller faire un tour dans les Gorges de la Jonte. Une très belle randonnée vous permettra de gagner les balcons du Causse Méjean pour voir d’en haut les plus belles voies d’escalade et peut une highline tendue entre le Vases de Sèvres et le Vase de Chine au-dessus de la Jonte.
Le ciel rempli de vautours vous n’aurez qu’à descendre au pied des falaises pour visiter la Maison des vautours et tout savoir sur leur réintroduction sur ce site par le Parc National des Cévennes.

Une journée dans les Gorges du Tarn cela risque d'être un peu court n'est ce pas ?

Une nouvelle randonnée près des Gorges du Tarn

rand sentier des oiseaux causse mejeanC'est le dernier né des sentiers de randonnée dans la région des Gorges du Tarn en Lozère. A l'initiative des collectivités et du Parc national des Cévennes c'est proche du Roc des Hourtous que ce sentier de découverte des oiseaux est né cet été 2016. Les garde-moniteurs du Parc national ont avec les enfants de l'école primaire du Causse Méjean entrepris des actions de sensibilisation et ce travail pédagogique a permis d'enrichier cette création de balade.
Tout le long des 2.9 km du sentier vous découvrirez des panneaux d'intreprétation avec une partie classique présentant les oiseaux du côté scientifique et une partie plus ludique avec l'approche des enfants sur ces volatiles qu'ils apercoivent souvent lors de leurs sorties caussenardes, territoire où ils vivent à l'année.

Une balade très accessible, sans dénivelé qui permettra de découvrir les corniches des Gorges au niveau des Détroits, les sous-bois et les pelouse sèches du Causse Méjean. Trois environnements différents qui abritent donc diverses espèces d'oiseaux du causse.

Rendez-vous au Roc des Hourtous sur le Causse Méjean, situé près du hameau de Rieisse, la commune de La Malène. La balade est accessible toute l'année, pendant la saison touristique vous pourrez prendre un verre ou casser la croûte sur le site au point de restauration et regarder les vautours survoler le site depuis la terrasse.

Pour découvrir le Sentier des Oiseaux et les galeries photo de la randonnée suivez le lien.